Assurance vie : quels sont les différents modes de gestion ?

Avec la conclusion d’un contrat d’assurance vie, un autre choix doit être fait : le gérer. Cela est d’autant plus vrai lorsque vous multipliez vos investissements en unités de compte. L’intérêt vise à la fois à réduire la menace de perte de capital et à avoir le meilleur rendement possible. Les investisseurs ont désormais plusieurs offres à leur disposition pour satisfaire leur désir d’autonomie ou, à l’inverse, leur désir d’accompagnement.

La gestion d’un contrat d’une assurance vie

L’avantage d’un contrat d’assurance vie multisupport est de pouvoir varier votre investissement. Il offre aux assurés de différents renforts en unités de compte. Ces produits variés permettent de souhaiter des rendements plus élevés, mais ne peuvent garantir les fonds investis. Cependant, certaines économies peuvent être obtenues en l’orientant vers des fonds traditionnels en euros pour un placement garanti.

Parmi les solutions avec ou sans fond garanti, un arbitrage entre différents supports suivant leur performance, la construction du portefeuille aura un impact significatif sur la rentabilité ainsi que sur le profil de risque. Un contrat d’assurance vie multi-sécurité doit donc s’accompagner de l’un des modes de gestion d’une assurance vie pour gagner en efficacité.

Les différentes sortes de gestion d’une assurance vie

Il existe de nombreux modes de gestion d’une assurance. Lorsque le contrat est en gestion directe, le souscripteur est donc libre de partager son épargne entre les différentes prestations proposées par l’assureur. Veuillez noter que la distribution effectuée au début de l’abonnement n’est pas fixe. Pendant la durée du contrat, vous pouvez modifier la structure de votre portefeuille. En optant pour une gestion profilée, vous ne pouvez plus décider du support sur lequel vos paiements sont effectués.

Comme son nom l’indique, la gestion automatisée est la base de la gestion automatique des fonds. Cette gestion comprend le transfert de fonds d’un support à un autre en fonction d’un ou deux critères déterminés par l’assuré. La gestion sous mandat consiste à remettre la gestion du contrat à une entreprise de gestion, généralement distincte de l’assureur. Soyez prudent avant de signer un contrat, vous devez déterminer votre niveau de tolérance au risque.

Choisir un mode de gestion adapté à vos besoins

Ces différentes sortes de gestion ont un point commun, elles sont toutes basées sur les données personnelles de l’investisseur. Lors de la signature d’un contrat d’assurance vie, la gestion doit être déterminée par l’assureur ou le conseiller financier. Il repose notamment sur les objectifs de performance de l’investisseur, ainsi que sur son ambition pour le risque, ses perspectives d’investissement et ses connaissances financières. Chaque déposant, que son identité personnelle soit prudentielle, dynamique ou offensive, équilibrée, peut librement choisir parmi les modes de gestion d’une assurance vie.

Cependant, le conseiller financier pourra le guider pour trouver la solution la mieux adaptée à ses objectifs. Il n’y a pas de choix d’engagement définitif, car le mode de gestion peut être modifié pendant la durée du contrat.

Quels sont les critères pour choisir des unités de compte dans un contrat d’assurance vie ?
Comment puiser dans son contrat d’assurance vie ?