Peut-on ouvrir un contrat d’assurance vie pour ses enfants mineurs ?

Souscrire une assurance vie devient une pratique courante en raison des nombreux avantages qu’elle met à la disposition des assurés. Elle attise même la curiosité des parents qui se demandent s’il est également possible de souscrire une assurance vie pour leurs enfants surtout si ces derniers sont encore mineurs. Possibilité, conditions et avantages, découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur l’assurance vie pour les mineurs.

Est-il possible de souscrire une assurance vie pour un mineur ?

L’une des alternatives qui s’offre aux parents, surtout pour ceux qui envisagent de placer du capital pour sa progéniture est de souscrire une assurance vie pour ses enfants mineurs. En effet, ce type de contrat d’assurance ne s’adresse pas uniquement aux adultes, mais concerne également les enfants, voire même les bébés. Situé dans un cadre juridique souple, les avantages ne manqueront pas de satisfaire vos besoins en fonction du type de contrat que vous aurez choisi. Le doute est ainsi dissipé : souscrire une assurance vie pour ses enfants mineurs est bien possible !

Pourquoi souscrire une assurance vie pour enfants mineurs ?

Les garanties d’une assurance vie pour mineur ne sont pas moins avantageuses que celles souscrites pour un adulte. En effet, vous avez la totale liberté sur le montant à payer et la fréquence de versements car cette dernière peut soit être ponctuelle soit programmée. L’argent n’est pas non plus bloqué et vous avez donc la possibilité de racheter ou de retirer de l’argent sur le compte d’’assurance vie quand vous le voulez. Il s’agit également d’une enveloppe d’épargne qui peut être très rémunératrice. La liste n’est pas exhaustive, les garanties dont vous disposerez peuvent changer en fonction du type de contrat. Ainsi, souscrire une assurance vie pour ses enfants mineurest tout à l’avantage de chaque parent.

Comment souscrire une assurance vie pour un enfant mineur ?

Pour ouvrir un contrat d’assurance vie pour ses enfants mineurs, des conditions doivent être respectées. L’assuré en question doit être en mesure de contracter. Dans le cas contraire, des personnes habilitées vont devoir se charger de le représenter. Pour un enfant de moins de 12 ans, les parents qui exercent ensemble l’autorité parentale doivent obligatoirement donner leur accord et leur signature. Une autorité monoparentale devra être accompagnée de l’accord du juge des tutelles. L’avis de l’enfant n’est pas nécessaire et la durée ne peut ni être viagère, ni dépasser 50 ans. Dans le cas où l’enfant a dépassé l’âge de 12 ans, son accord viendra appuyer les mêmes conditions et la durée choisie peut désormais être viagère. De son côté, un enfant de plus de 16 ans n’aura plus besoin d’assistance juridique et pourra procéder seul à l’ouverture de son contrat d’assurance vie.

Quels sont les critères pour choisir des unités de compte dans un contrat d’assurance vie ?
Comment puiser dans son contrat d’assurance vie ?