Quels sont les avantages de l’assurance vie ?

Afin de se constituer une épargne ou un patrimoine, on a besoin de faire un placement financier. L’assurance vie est un placement financier qui permet de faire fructifier des économies par la perception d’intérêts. Une assurance vie est aussi un contrat d’épargne entre un assureur et un assuré. Ainsi, ce dernier confie son argent à un assureur afin que celui-ci le fasse fructifier durant une période déterminée. En plus de la rente ou des intérêts que l’assureur est obligé de verser à l’assuré, il existe divers avantages dans la souscription d’une assurance vie et c’est un placement dont le fonctionnement est assez simple.

Une assurance vie c’est quoi ?

Une assurance vie est contrat par lequel un assureur s’engage à verser un capital (une somme d’argent) à un assuré en contrepartie de primes. C’est un type d’assurance qui peut être considéré ou utilisé comme moyen d’épargne ou de placement à long et moyen terme. Les avantages de l’assurance vie sont nombreux et il existe généralement trois types de contrats d’assurance vie à savoir : l’assurance en cas de décès, l’assurance en cas de vie et le contrat mixte de décès et de vie.

Quels sont les avantages d’une assurance vie ?

Les principaux avantages de l’assurance vie sont : la possibilité de rachat des fonds placés, le souscripteur peut choisir librement son ou ses bénéficiaires et enfin les réductions d’impôts en cas de rachat d’une assurance vie de 8 ans. En termes de risque, une assurance vie peut être placée de deux manières. La première est le placement de fonds euros, où c’est l’assureur qui supporte tous les risques financiers. Et la seconde est le placement de fonds unités de compte, où les valeurs des unités varient suivant les évolutions des marchés financiers. Avant de souscrire à une assurance vie, il faut tenir compte de ses principes de fonctionnement pour maximiser son rendement.

Le fonctionnement d’une assurance vie

Il faut remplir certaines conditions pour souscrire à une assurance vie. Ainsi un mineur ou un majeur sous tutelle ne peut pas par exemple souscrire à une assurance vie. Étant un produit financier, un assureur a l’obligation d’informer l’assuré sur les différentes caractéristiques et les avantages de l’assurance vie. Il est possible d’alimenter un contrat d’assurance vie avec trois types de versements qui sont : les versements programmés, les versements libres et le versement initial où l’on doit verser une somme d’argent au moment de la souscription de l’assurance vie.

Quels sont les critères pour choisir des unités de compte dans un contrat d’assurance vie ?
Comment puiser dans son contrat d’assurance vie ?