Prévoyance : qu’est ce que la garantie décès ?

L’assurance décès est une assurance qui protège votre famille des conséquences financières rattachées à votre décès. C’est aussi un moyen, pour votre successeur, d’avoir une garantie sur la perception de sa rente ou du capital.

Qu’est-ce qu’une assurance décès?

Vous pouvez souscrire temporairement à une assurance décès ou le faire jusqu’à la mort. Il est important de prémunir votre famille et de savoir qu’elle aura toujours ce dont elle a besoin même si vous n’êtes plus là.

Il y a l’assurance vie entière qui protège votre famille pour n’importe quelle raison. Le contrat de ce type d’assurance vous permet de protéger votre famille de toutes éventualités. Les gens ont tendance à confondre l’assurance décès et l’assurance obsèques. Malgré le fait qu’ils prémunissent votre famille si jamais vous décédez en leur transmettant une rente ou un capital, les prestations couvertes ne sont pas du tout pareilles.

L’assurance temporaire décès est un moyen d’assurer votre famille durant un délai déterminé, selon vos souhaits. Cette assurance leur permet de garder un certain niveau de vie grâce au capital que vous allez leur léguer.

Les avantages d’une assurance décès

L’assurance décès est une manière d’aider vos proches à vivre pleinement malgré votre disparition et de s’adapter à votre absence. C’est une manière pour vous d’avoir la conscience tranquille en cas de décès parce que votre famille aura de quoi assurer leur avenir. En effet, cette assurance permet au bénéficiaire que vous avez désigné d’obtenir un capital dès que vous décédez. Elle peut aussi se présenter sous forme d’une rente éducation pour permettre aux enfants de terminer leurs études après la mort de leurs parents. Elle peut également prendre la forme d’une rente de conjoint. La prévoyance garantie décès joue un rôle important dans votre vie en cas de perte d’emploi ou d’invalidité.

Les inconvénients d’une assurance décès

Avant de souscrire à une assurance décès, faites des comparaisons pour faire le bon choix. Le premier inconvénient de cette assurance est la limite d’âge pour signer un contrat. Vous devez avoir entre 18 à 64 ans inclus pour pouvoir souscrire à cette assurance. Certains contrats peuvent aller jusqu’à 85 ans. L’assuré peut perdre ses cotisations et l’assurance se termine si vous être toujours en vie à cet âge. Il y a alors un risque d’assurance à fonds perdus. Les assurances peuvent varier d’un contrat à un autre, mais certains assureurs exigent des examens médicaux à partir d’un certain âge. Les difficultés concernent notamment les contrats à durée provisoire.

Comment fonctionne une assurance prévoyance ?
Prévoyance : qu’est ce que la garantie invalidité ?